Profil-type des Centres de Documentation et d'Information en Polynésie française

 

FONDS DOCUMENTAIRE

moins de 500 1
500 - 1000 6
1000-3000 12
3000-5000 9
5000-10000 4
plus de 10000 3
Total 35

34 % des CDI ont entre 1000 et 3000 documents. Beaucoup d'établissements notamment les collèges, sont ouverts depuis moins de 5 ans, ce qui explique la pauvreté du fonds. Cependant, les lignes budgétaires des CDI sont également en cause.

 

LES ABONNEMENTS

0 2

-20 21
20-50 7
50-100 5
Total 35

60 % des CDI ont moins de 20 abonnements. 8,5 % ont entre 50 à 100 abonnements (5 lycées).

 

FONDS VIDÉO

aucune 5
moins de 20 10
20-50 9
50-100 6
100-200 0
plus de 200 5
Total 35

28,5 % ont moins de 20 vidéos. 14 % ont plus de 200 vidéos. ce sont de gros établissements qui ont des fonds importants. Cependant, la conservation du matériel vidéo n'est pas sans poser des contraintes liées au taux d'humidité très élevé (la conservation dans un espace climatisé est nécessaire faute de quoi en moins de 6 mois des champignons gâtent les supports et le matériel de lecture vidéo)

 

LE FONDS MULTIMÉDIA : les cédéroms

aucun 8
moins de 10 15
10 à 20 4
20 - 50 8
Total 35

23 % n'ont aucun cédérom pour l'instant, certains effectuent leurs premiers achats au cours de cette année scolaire à la suite d'équipement en postes informatiques.
43 % ont moins de 10 cédéroms. Ce nombre limité est lié au nombre de postes utilisateurs : peu de CDI sont en réseau ( 34 %, voir tableau informatisation plus loin)

 

CRÉDITS DU CDI (en francs pacifiques)

non-réponse 3
- 200 000  7
- 400 000  12
- 600 000  6
- 800 000  2
+ de 800000  5
Total 35

34 % des CDI ont entre 200.000 et 400.000 cfp /an.
14 % ont plus de 800.000cfp/an (5 lycées)
Ce sont principalement les collèges qui sont faiblement dotés ( ce sont 7 collèges qui ont moins de 200.000cfp et sur les 12 établissements qui ont entre 200.000 et 400.000 cfp, on trouve également 10 collèges)
Cependant, dans la réalité les crédits affectés aux CDI sont différemment répartis selon les établissements :  la ligne budgétaire A 61 86 est la ligne spécifique du CDI. 
On peut y inclure ou non les abonnements, ce qui modifie grandement le budget d'un CDI ( le tarif d'un abonnement est en moyenne de 5000cfp/an par bateau).
D'autres CDI incluent dans leur budget, les lignes budgétaires des différentes disciplines du chapitre A des crédits pédagogiques.
Les autres dépenses peuvent être ventilées ou non selon les lignes suivantes :  
la ligne 60215 concerne les fournitures scolaires, 6067 concerne les fournitures et le matériel d'enseignement non "immobilisable" (ne dépassant pas une certaine somme), 6068 le petit mobilier.

 

L'INFORMATISATION DU FONDS DOCUMENTAIRE

pas de logiciel 4
BCDI monoposte 14
BCDI postes multiples 3
BCDI réseau 12
BCDI internet 2
Total 35

11,5 % n'ont qu'un fichier papier : 4 collèges n'ont pas de logiciel de recherche documentaire informatisé.
34 % des CDI sont en réseau et 5,5 % ont la version internet du logiciel BCDI.
C'est le logiciel de gestion documentaire informatisée BCDI, et ses différentes options, qui a été choisi par tous les établissements du secondaire (public et privé) en Polynésie française. 

 

LES POSTES UTILISATEURS

aucun 7
1 9
2 6
3 4
4 4
5 et plus 5
Total 35

20 % des CDI n'ont pas de poste utilisateurs
26 % n'ont qu'un seul poste.
14 % ont plus de 5 postes (5 lycées)

La Recherche Documentaire assistée par Ordinateur (RDAO) demeure limitée à l'usage des documentalistes pour l'instant pour plusieurs raisons ;

    le faible équipement en postes à la disposition des utilisateurs (enseignants et élèves)

    la version réseau (qui nécessite au moins 2 postes) n'est pas encore généralisée (34 % des CDI)

     la saisie du fonds n'est pas entièrement réalisée (l'acquisition du logiciel est récente et la période entre l'acquisition et la saisie complète du fonds est plus ou moins longue selon que le documentaliste est seul en poste ou avec un collègue, de plus cette saisie s'effectue pendant les heures d'ouverture au public en même temps que les nombreuses activités quotidiennes qui ralentissent indéniablement cette tâche qui nécessite temps et concentration)

 

LES POSTES UTILISATEURS MULTIMÉDIA

aucun 9
1 7
2 6
3 5
4 4
5 et plus 4
Total 35

26 % des CDI n'ont pas de postes multimédia
20 % n'ont qu'un seul poste multimédia

Ce sont les mêmes CDI, principalement des collèges qui sont peu dotés.

LES OUTILS DE TÉLÉCOMMUNICATIONS

 

rien du tout 9
téléphone direct 17
téléphone indirect 8
minitel 1
télécopie 1
photocopieuse 10
internet 14

26 % des CDI n'ont aucun outil de communication.
40 % ont une connexion internet. Le projet ite reva a équipé 11 établissements publics dans une première phase. Une deuxième phase est en cours durant le deuxième trimestre 2000.